L'école de pilotage paramoteur

L'école de pilotage paramoteur est basée le site de la base ULM de St Lieux et fonctionne toute l'année, sur rendez vous.

Pour un pilote partant de zéro, un peu comme pour la conduite automobile, il y a "le code" : la théorie, et "la conduite" : la pratique au sol et en vol.

5 grand chapitres pour la théorie : la mécanique de vol, l'altimétrie, la météo, la navigation, la réglementation aérienne sans oublier l'entrainement à l'examen QCM.

Nous ne pouvons pas aller n'importe où et il n'y a pas de panneaux en l'air en outre, le vol de nos machines répond à certaines lois physiques dont il est utile de connaître les effets.

La base dispose d'une salle de cours avec vidéo projecteur. Un entrainement au QCM peut être fait en visio conférence.

La pratique au sol : le maniement de l'aile seule (le gonflage et la course) ou le roulage avec l'aile en chariot ; les séquences de décollage et d'atterrissage (travaillées sous un portique de simulation) ; la gestion du moteur et l'envol avec le paramoteur complet.

La pratique en vol : tous les exercices liés au pilotage et à la sécurité du paramoteur dans les différentes phases du vol.

L'acquisition de la maîtrise du gonflage de l'aile est un point majeur du travail au sol. Mais qu'est que ce "gonflage" ? C'est l'action de faire passer l'aile de l'état de "chiffon" (ordonné tout de même) étalé au sol, à l'état d'aile "qui porte" au dessus du pilote, puis de la conserver comme telle afin de poursuivre la séquence d'envol.

Le gonflage de l'aile du paramoteur présente des points communs avec celui du parapente cependant, le décollage paramoteur est sensiblement différent de celui du parapente et certains réflexes du maniement du parapente ne sont pas appropriés au paramoteur. Par ailleurs, le moteur sur votre dos rajoutera une charge et une poussée, que vous devrez apprendre à maîtriser.

 Combien de temps tout cela prend-il ? Un certain temps...

Il faut compter une dizaine de séances de 2h à 3h pour les exercices au sol.  

Dix vols type sont prévus pour les exercices en vol. Vous effectuerez entre 12 et 15 vols et serez en liaison radio avec l'instructeur. Le but à atteindre est de vous emmener à l'autonomie. Enfin, n'oubliez pas le temps personnel à passer sur la théorie afin de préparer efficacement votre examen théorique QCM.

La formation au lieu en semaine et le week-end, sur rendez vous, en groupe réduit ou en cours particulier selon la formule choisie.

En hiver, il est possible de faire cours toute la journée ; avec les beaux jours l'activité est décalée au début de la matinée et à la fin de l'après midi/soirée.   

N'oubliez pas que compte tenu de la sensibilité particulière de cette activité aérienne aux conditions météorologiques, la programmation des séances et leur contenu pourront être modifiés en fonction de la météo.